Sélection de cyclamens Hybrides F1 Une collection végétale nationale

Maladies

Espace professionnel | Les fiches maladies | Les champignons | Ramularia cyclaminicola

Les champignons

Ramularia cyclaminicola

C'est un champignon vasculaire, assez rare, qui provoque le rabougrissement du cyclamen. Il se développe aussi bien sur les parties aériennes que souterraines de la plante.

Suite aux attaques, la floraison se fait sous le feuillage. La plante est comme nanisée.

Les traitements fongicides classiques donnent de bons résultats.

> Ramularia cyclaminicola : agent du rabougrissement du cyclamen

Les champignons du genre Ramularia appartiennent à la classe des Adélomycètes, à l'ordre des Moniliales et à la famille des Moniales.

 

Ce champignon est relativement rare. La maladie se développe particulièrement par temps chaud et humide.

> Les symptômes

Ramularia cyclaminicola est un champignon systémique. Il se développe sur les racines, les tubercules, les tiges, les feuilles, les fleurs. L'aspect global de la plante est plus chétif, plus rabougri. Elle est comme nanisée. Sur les feuilles, de petites taches gris-verdâtre ou jaunâtre apparaîssent à leur surface. Il en est de même pour les pédoncules floraux. Ces lésions prendront ensuite une teinte brune. Les feuilles restent plus petites que sur des plantes non atteintes et les fleurs vont se développer sous le feuillage. Les bulbes présentent des taches marron.

Par temps humide, les spores apparaissent, couvrant ainsi le revers des taches d'une masse blanchâtre pulvérulente.

Dans le tubercule, une coupe transversale peut parfois mettre en évidence la présence de zones nécrotiques de couleur brun-rougeâtre (c'est une maladie vasculaire).

> Les confusions possibles

Les symptômes dûs à une infection par Ramularia cyclaminicola peuvent parfois entraîner des confusions avec ceux provoqués par une maladie physiologique ou par une infection par Phialophora cyclaminis.

> La dissémination

Le champignon se conserve sur les débris végétaux. Les spores sont disséminées par l'eau et les courants d'air. Elles sont peu viables par temps sec. A la mort des feuilles, de minuscules sclérotes se forment. Ils assurent la conservation du champignon pendant l'été et l'automne. Ils germent en hiver.

> La lutte culturale

Eliminer les plantes atteintes et utiliser des substrats neufs ou désinfectés

> La lutte chimique

Lorsque l'attaque est déclarée, on doit traiter à intervalle de 15 jours.

 

L’évolution constante des réglementations et des homologations des produits de traitements phytosanitaires ainsi que les différences de réglementation selon chaque pays ne permettent pas de prendre en compte l’état actuel des homologations. Il appartient à chaque producteur de se renseigner auprès de son antenne locale de la protection des végétaux afin de respecter les dernières mises à jour des règlements et directives en matière d’utilisation des produits phytosanitaires. Toutefois l'usage de ceux-ci se fait sous la responsabilité des usagers. Il est fortement conseillé d'effectuer un test préalable sur un échantillon de plante pour mesurer l'action de la matière active (dose) et la réaction de la culture (phytotoxicité).



Avertissement

Dans ce document, vous trouverez la description des méthodes de culture qui ont fait leurs preuves à la S.C.E.A. de Montourey (Fréjus / France) pour la culture du cyclamen. Ces méthodes se basent sur sa propre expérience ainsi que sur la connaissance et l’utilisation des ouvrages cités en référence. Cette expérience de la culture du cyclamen sous nos conditions climatiques peut nécessiter quelques adaptations sous d’autres conditions, les aléas naturels pouvant bien évidemment anéantir le résultat escompté et ce, même si la méthodologie a été strictement respectée.   Nous rappelons que ces conseils et suggestions ne sont proposés qu'à titre indicatif et ne sauraient par conséquent comporter une garantie de récolte. Il est préférable d’effectuer des essais préalables.

 

Les champignons :

S.A.S Morel Diffusion

2565, rue de Montourey
83600 Fréjus - France

Téléphone international : +33 (0)4 94 19 73 04
Standard : + 33 (0)4 94 19 73 00
Fax : +33 (0)4 94 19 73 19

Contactez notre <br />Responsable technique
Contactez notre
responsable technique